Les acteurs DSI et RSSI des entreprises ou administrations ont souvent acquis aujourd’hui des niveaux de maturité techniques très élevés. Pourtant les dommages consécutifs au risque SSI sur ces mêmes organisations restent toujours très importants.

L’objectif de cet atelier est de formaliser dans une approche structurée, l’importance de la composante humaine dans la gestion du risque SSI.

Il s’attachera bien sûr à une modélisation de la malveillance menaçant les acteurs de l’entreprise, mais aussi et surtout aux vulnérabilités engendrées par l’absence de prise de conscience des responsabilités à tenir, voire d’acquisition de compétences. (rôle de la Direction générale, des directions métiers, des acheteurs des maîtrises d’ouvrage, des maîtrises d’œuvre, des acteurs de la supervision, de la sécurité et des utilisateurs).

Télécharger le livre blanc